• Projet éducatif


  • « Ce n’est pas à la façon dont on parle de Dieu qu’on est chrétien mais c’est à la façon dont on traite l’Homme au nom de Dieu . »     Simone Weill

     

    Afficher l'image d'origine

     Émilie de Rodat : son histoire

    Née dans le terroir rouergat, sainte Émilie de Rodat (1787-1852) trouve son chemin vers Dieu en devenant «l’institutrice des pauvres». Le 3 mai 1816, avec trois compagnes, elle ouvre une école gratuite. Ce jour-là naît officiellement la congrégation de la Sainte-Famille de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron). La pédagogie qu’Émilie met en œuvre est empreinte de douceur, de patience, d’exigence et de fermeté. Émilie insiste sur la totale bienveillance avec laquelle elle considérait ses élèves, elle a à cœur de repérer le positif de chacun et veut l’éducation de tout l’être. Elle se révèle fine observatrice du quotidien et attentive aux appels de son temps. Ce texte est l’expression du charisme de sainte Émilie et de la Sainte-Famille. Nos établissements catholiques d’enseignement le prennent en compte dans la rédaction de leur projet pour permettre aux jeunes et aux adultes de développer leurs talents, vivre la fraternité, construire la personne, grandir en humanité et favoriser la rencontre de Jésus-Christ…

     

    Développer ses talents : 

    -   Par l’attention à tous, dans leurs diversités et en particulier à ceux qui sont en difficulté, avec l’intention, la volonté de les aider à construire ou restaurer une image positive d’eux-mêmes.

    -  Par des méthodes pédagogiques et des activités éducatives adaptées aux besoins, aux attentes, à la personnalité de chacun en utilisant au mieux leurs compétences.

     

    Vivre la fraternité : 

    -   Par un accueil bienveillant de tous et entre tous, par une écoute attentive dans un climat de convivialité et de confiance.

    -   Par la collaboration et l’entraide, à travers le travail d’équipe, dans le partage des connaissances et des compétences pour l’épanouissement de chacun.

    -   Par le respect du cheminement de chaque personne, dans la fidélité à l’esprit de la fondatrice sainte Émilie, qui témoigne d’un Dieu de tendresse.

     

    Construire la personne, grandir en humanité :

    -   Par la formation intellectuelle : transmission des savoirs, ouverture d’esprit, créativité, formation au discernement et à la patience, au sens critique et aux choix.

    -   Par une formation selon les valeurs spécifiques de la Sainte-Famille : l’attention aux petits et à tous, cohérence entre le dire et le faire, sens de la responsabilité, bienveillance, justice, douceur, simplicité.

    -   Par une formation spirituelle : ouvrir à l’émerveillement, au sacré, au silence, à l’intériorité, à la paix, à la gratitude ; donner du sens aux apprentissages, à la reconnaissance de chaque personne et à sa mission.

     

    Favoriser la rencontre avec Jésus-Christ : 

    -   Par la formation religieuse dans le cadre du projet pastoral : témoignage, découverte, rencontre, référence à la Parole de Dieu.

    - Par une initiation à une rencontre du Christ, personnelle et communautaire : proposition de célébrations, de temps de prières, de méditation.

    -   Par l'échange d'expériences, par la relecture de  ce que nous vivons en lien avec la Parole de Dieu, par des propositions d'engagement : apprendre à vivre sa foi, à la partager et à cheminer ensemble.

     

    «La véritable richesse ne provient pas de ce que l’on possède mais de ce que l’on échange. C’est autour de cette volonté que peut se bâtir une communauté éducative. » Narcisse K. Agbenour

     

    2.     La pastorale se vit tous les jours à l'école Emilie de Rodat de Finhan

    – en développant un climat fraternel, fondé sur le respect mutuel des personnes entre les enfants et aussi entre les enfants et les adultes qui les encadrent, avec le soutien des parents, créant ainsi une communauté éducative

    – en proposant la découverte du message chrétien, la réflexion et la prière

    – en permettant de s'approprier un héritage culturel par la découverte de nos racines chrétiennes et de l'histoire des religions

    – en mettant en valeur les temps forts de la vie de l'église en se basant sur le calendrier et les fêtes liturgiques (Toussaint, Avent, Noël, Épiphanie, Carême, Pâques, Pentecôte...)

     

    Le projet pastoral s'exprime plus particulièrement lors des temps de culture chrétienne :

    - en PS/MS/GS/CP : petits moments d'écoute, de partage autour d'un passage biblique ou d'un chant, d’une image, de prières.

    - en  CE1/CE2 : Eveil à la foi durant lequel les enfants se familiarisent avec les grandes figures et les grands moments de la vie de Jésus en proposant également des temps de prière et de réflexion sur des œuvres picturales.

    - En  CM1, CM2 : Eveil religieux en lien avec la vie, durant lequel les enfants sont amenés à réfléchir sur des passages de la Bible ou des œuvres picturales. Chaque enfant est amené à se poser la question : « Comment la culture chrétienne peut-elle me guider dans mes actions de tous les jours? »

    Pour les quatre classes, des temps forts de l’année liturgique sont expliqués et vécus en classe et au cours de célébrations (Épiphanie et Pâques).

    Enfin, le message évangélique se vit également dans les actions proposées tout le long de l'année :

    – l'Avent : cheminer pour se  préparer à fêter la naissance de Jésus.

    – le Carême : repas léger au bénéfice d’une l'association : opération « bol de riz ». Et  dons au     bénéfice d’associations.

    – rencontres avec les personnes âgées.

    (1h / semaine  de culture chrétienne est mise en place)

     

    «On ne s’approche jamais du feu sans être réchauffé du moins un peu. Il en est de même quand on va à Dieu.»   Sainte Émilie

    Projet pastoral


     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique